211 views
 owned this note
Pour mémoire [:tada: Plaidoyer pour les marches](https://pad.lescommuns.org/s/fwrR3zpDJ#) ![](https://hot-objects.liiib.re/pad-lescommuns-org/uploads/ea2e8a91-20c8-4d36-bbf4-5dda8764c109.png) :::info # Appel Hauts-de-France ## Pour démultiplier des marches climat le samedi 12 novembre Des militants EPLC, Pacte pour la Transition, Adaptation Radicale, collectifs citoyens en transition, MRES, FSU se sont retrouvés jeudi 5 octobre en visio pour amorcer une coalition COP 27 Hauts-de-France et mobiliser nos territoires pour la journée d'action mondiale pour le climat du samedi 12 novembre. Nous appelons chacun·e en tant que citoyen·ne impliqué·e ou non dans une association à prendre l'initative de réunir un collectif le plus large possible d'habitants et d'associations dans sa commune **pour organiser et démultiplier des marches climat dans tous les territoires le samedi 12 novembre**. Des collectifs vont déjà se réunir à Lille (lundi 17 oct.), Arras, Roubaix (vend. 7 oct.), Béthune, Flandre Climat Biodiversité, Flandres-Lys-Estaires, Saint-André Lambersart, Villeneuve d'Ascq (via Chéreng). L'enjeu de la démultiplication des marches est à la fois mondial et local. Mondial en faisant connaître et appuyant les demandes de décolonisation du développement et de soutien aux politiques d'adaptation et de réparation des écosystèmes, notamment sur le continent africain. Local, parce que chez nous aussi l'heure est à l'adaptation et qu'il nous faut dans chaque territoire organiser des communautés locales résistantes mobilisées par la transition-adaptation. Les marches sont un moyen de faire converger les habitants d'un même territoire engagés dans différents niveaux d'actions. Elles sont l'occasion de faire reconnaître différentes formes de lutte ou d'action, des petits pas à la désobéissance civile. Elles chercheront à être rassembleuses et plurielles dans leur expression, à être identifiées en premier lieu comme citoyenne, réduisant la place des drapeaux d'appartenance à telle ou telle organisation pour préférer des pancartes faites main avec des slogans renouvelés et actualisés relatant les mobilisations locales nationales et internationales. Enfin les marches ne sont pas exclusives d'autres formes d'actions de protestation (vélorution, rassemblement...) qui peuvent être organisées si elles emportent l'adhésion locale. ::: > Nous vous proposons de vous réunir localement pour décider de la forme et du fond de votre action avant de faire converger toutes nos initiatives lors du prochain point régional prévu le mercredi 19 octobre à 20h en visio via le lien suivant https://us02web.zoom.us/j/82573331904 (réunion n°825 7333 1904, ou par téléphone [numéros locaux]( https://us02web.zoom.us/u/kdJHcIwaBd)). _Contacts : Denis Bonnelle (Arras); Annie Rauwel (Flandre intérieure, Boeschèpe); Michel Cucchi, Philippe Marquet (St-André), Blandine Ducatel (Flandres-Lys, Estaires), Claude Tariel (Chéreng), Vincent Boutry (Roubaix)._ ![](https://hot-objects.liiib.re/pad-lescommuns-org/uploads/ea2e8a91-20c8-4d36-bbf4-5dda8764c109.png) ## Appel à actions de la Coalition COP27 La [Coalition COP27](https://www.cop27coalition.org/cop27) appelle les organisations de la société civile et les militant·es à se mobiliser et à organiser des **actions décentralisées** dans leurs villes et villages **à travers le monde le 12 novembre 2022**. Nous avons l'intention de souligner la nécessité d'actions bien plus urgentes de la part de nos dirigeant·es afin de parvenir à une justice climatique pour les populations et la planète en général. La Coalition encourage les mouvements à organiser des Forums des Peuples, où qu'ils se trouvent, pendant toute la durée de la COP27 afin de faire entendre la voix des gens sur le terrain. Retrouvez cet appel, les membres de la Coalition COP27 et d'autres informations sur le [site de la Coalition COP27](https://www.cop27coalition.org/cop27). ### Notre appel à l'action En tant que membres de la Coalition COP27, nous reconnaissons et affirmons que la lutte pour la préservation du climat et la justice climatique pour les peuples du monde ne peuvent s'inscrire à l'intérieur des systèmes et sociétés néolibéraux, autoritaires, extractivistes, néocoloniaux, racistes et patriarcaux existants qui entravent le débat citoyen comme la prise de décision démocratique et menacent les droits des peuples et communautés, en commençant par celles et ceux qui défendent ces droits. ### Nous soutenons que : - En Afrique et sur tous les continents, les pays doivent redéfinir et mettre en œuvre des modèles alternatifs de développement qui nous éloignent des modèles économiques croissancistes imposés par le Nord, qui sont la cause de nombreux fléaux, y compris aujourd'hui la rupture climatique. - Les pays riches ont des responsabilités historiques dans la crise climatique et devraient remplir leurs obligations et rétablir l'équilibre en réduisant leurs émissions à zéro et en fournissant aux peuples les plus affectés un soutien financier d'une ampleur suffisante pour faire face aux dommages considérables qui leur sont infligés. - L'Afrique et d'autres pays en développement sont en train de devenir le déversoir de fausses solutions, dont beaucoup sont pilotées par des entreprises qui voient dans la cause climatique un moyen de faire du profit et qui ont des conséquences dévastatrices pour les communautés en première ligne. - Des médias libres et indépendants, une société civile active, une expression politique diversifiée et contraditoire sont essentiels pour faire face aux enjeux écologiques et climatiques et pour garantir que les défenseur·ses des droits humains, les journalistes et les opposant·es soient valorisé.es et protégé·es de toute forme d'intimidation et de violence, de harcèlement, de procédures-baillons, de privations des droits et des libertés ou de l'assassinat. - La COP27 doit être l'occasion de revoir le dispositif des négociations internationales sur le climat afin d'éliminer les formes d'injustice qui persistent dans les cadres existants. Nous devons mettre fin à la nature strictement volontaire des engagements prévus dans l'Accord de Paris, y compris concernant les réductions d'émissions, et les remplacer par des engagements contraignants ancrés dans les principes fondateurs de la CCNUCC – Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques – en marticulier dans le cadre des « responsabilités communes mais différenciées ». Les pays riches, dont la responsabilité et les capacités sont plus importantes, doivent faire davantage pour mettre fin à leurs propres émissions et contribuer davantage aux financements, aux techniques et aux ressources des pays en développement. ### Nous demandons donc ce qui suit : #### Décoloniser l'économie et le développement 1. Garantir et rendre concrètes des transitions justes selon des procédures équitables et qui aboutissent à la justice pour les travailleur·ses et les communautés affectées 2. Rendre possible une transition juste vers une énergie 100% renouvelable par une sortie juste et équitable des combustibles fossiles 3. Donner la priorité à la santé publique, à la souveraineté alimentaire, à l'agroécologie, à l'agroforesterie et à des conditions de vie décentes 4. Restaurer les écosystèmes et défendre le vivant. #### Rembourser la dette climatique et verser l'argent promis 1. Les pays riches doivent rembourser leur dette climatique en réduisant leurs émissions à zéro et en payant des réparations pour leurs impacts climatiques, y compris le coût de l'adaptation et les pertes et dommages 2. Reconnaître que le fardeau de la dette auquel sont confrontés de nombreux pays en développement a été exacerbé par les charges financières supplémentaires liées à la lutte contre les effets du changement climatique, et donc annuler leurs dettes et transférer les fonds promis 3. Soutenir le transfert de technologies et mettre en place des dérogations à la propriété intellectuelle sur les technologies qui sont nécessaires pour faire face à la crise climatique et qui doivent être considérées comme bien commun public et non destinées à un profit privé #### Pas de fausses solutions 1. Réduire les émissions à un zéro réel et non à un « zéro net » 2. Arrêter les marchés carbone, la géo-ingénierie et les autres fausses solutions 3. Obliger les multinationales et les élites à rendre des comptes #### Construire la solidarité internationale, la paix et la justice 1. Mettre fin à toutes les guerres et à tous les conflits alimentés par les combustibles fossiles 2. Garantir un environnement sain et favorable à la société civile 3. Construire une solidarité internationale entre les peuples comme base d'un mouvement pour la justice et la paix. Nous présentons ces points comme demandes préliminaires à la COP. Nous cherchons à travailler avec les membres de la Coalition pour développer davantage ces demandes afin de les soumettre définitivement à la COP27. Nous reconnaissons également que la COP est un lieu stratégique important pour initier des changements, mais pas le seul. Nous considérons donc que ces demandes font partie de notre lutte plus large pour lutter contre le dérèglement climatique et l'injustice partout dans le monde. ---